« Faites plus de 5 fautes, et c’est l’élimination » : dur de passer son code de la route quand les examinateurs mettent une telle pression. Il faut faire attention à tout, depuis les indices les plus évidents jusqu’aux reflets dans les voitures qui indiquent la présence d’un danger nécessitant l’arrêt total du véhicule. Et comme si ça ne suffisait pas, il faut répondre à 40 questions, parfois sur des sujets qui n’arriveront sans doute jamais. Alors quelqu’un vous a conseillé de réviser sur internet plutôt que d’aller, encore et encore, à votre auto-école pour y passer des examens blancs sur des questions retors. Entre les révisions sur internet et les révisions sur le livre officiel, qu’est-ce qui vaut le mieux ?

Les révisions « officielles »

À la base, le code est prévu pour se passer comme suit :

  • Il faut, dans un premier temps, réviser le livre de code à fond. Celui-ci contient toutes les informations théoriques sur l’aspect extérieur et intérieur d’une voiture, ainsi que sur la conduite d’un véhicule. Vous y apprenez donc le nom des différentes parties d’une voiture, depuis la carrosserie externe jusqu’aux différentes pièces qui composent le moteur en passant par le poste de pilotage. Vous y apprenez aussi le B.A-BA de la conduite, et notamment tous les petits trucs à savoir : à quoi servent les différentes aiguilles sur le tableau de bord, quels voyants peuvent s’allumer, et ainsi de suite. En bref, si vous apprenez ce livre par cœur, vous serez théoriquement en mesure de conduire de manière autonome une voiture.
  • Ensuite, il faut se rendre à des sessions d’examens blancs de code de la route. Celles-ci sont en général comprises dans le prix de votre formation, et libres d’accès : toutes les heures, un examinateur vient lancer l’un des nombreux programmes d’entraînement, remet à chacun une feuille sur laquelle vous pouvez noter vos réponses, et vous voilà assis pour une demi-heure, à répondre consciencieusement aux 40 questions du programme. Une fois fini, un écran apparaît pour donner les bonnes réponses et ainsi pouvoir compter ses points, puis pour ceux qui veulent comprendre leurs erreurs, la deuxième partie de la vidéo explicative se lance, dans laquelle la voix off revient sur chacune des questions en examinant pourquoi tel choix est bon et tel choix est mauvais.
  • Enfin, une fois prêt, il n’y a plus qu’à demander à son auto-école à passer l’examen réel. Certaines auto-écoles n’acceptent la demande qu’à condition que le candidat ne montre que peu de fautes sur ses dernières feuilles d’entraînement.

Les révisions sur internet

Si vous optez pour les révisions sur internet, vous avez accès à un programme spécialisé pour vous, qui vous autorise à choisir le thème qui vous intéresse le plus ou sur lequel vous avez les plus de difficultés. L’avantage est que vous pouvez aller à votre rythme sans vous soucier d’autres utilisateurs, et ne consulter que les explications qui vous intéressent afin de savoir pourquoi vous avez mal (ou bien, pourquoi pas) répondu.

En résumé

Les révisions sur internet sont donc des programmes vous permettant de réviser plus intensément et de manière plus personnalisée. Nous vous suggérons d’utiliser ces programmes au moins pour vous préparer, même si encore une fois, selon votre auto-école, la personne en charge des admissions vous demandera souvent la preuve de différents passages aux examens blancs pendant lesquels vous devrez faire le moins de fautes possible avant d’accepter de constituer votre dossier en vue d’un examen officiel du code de la route. Faites donc les deux, vous en sortirez gagnants !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *