Le magazine dédié à l'automobile

Auteur/autrice : La rédaction (page 1 of 6)

Résiliation de contrat d’assurance auto

Quand pouvez-vous résilier votre contrat d’assurance auto ? Il faut distinguer 2 situations : si votre contrat a moins d’1 an d’ancienneté, ou s’il a dépassé ce seuil. Quelles sont les raisons valables pour faire jouer la concurrence ou résilier son contrat ?

Contrat d’assurance auto de moins d’1 an

Vous pouvez résilier un contrat d’assurance auto de moins d’1 an si votre assureur résilie l’un de vos contrats d’assurance : vous pouvez alors annuler tous les contrats souscrits chez ce même assureur.

 

La résiliation est également possible si votre assureur vous refuse une réduction de prime (30 jours après réception par l’assureur de votre demande) ou s’il augmente votre prime, mais aussi en cas de vente de voiture, de vol ou de destruction du véhicule.

 

Vous pouvez également résilier votre contrat en cas de changement de situation personnelle. Il peut s’agir d’un changement de profession ou de domicile, d’une cessation d’activité, d’un départ à la retraire, ou d’un changement de situation patrimoniale. Si cette situation augmente le prix de votre prime assurance, vous pouvez alors résilier votre contrat dans les 3 mois suivant cette augmentation. Envoyez votre demande par courrier LR/AR. Votre résiliation sera effective 1 mois après que votre assureur ait reçu votre courrier.

 

Enfin, vous avez aussi le droit de résilier votre contrat d’assurance auto de moins d’1 an à sa date d’anniversaire, en respectant un préavis d’1 mois, afin d’en informer votre assureur. D’ailleurs, ce dernier a l’obligation légale de vous rappeler cette possibilité par courrier. À défaut, vous pouvez résilier jusqu’à 20 jours après la reconduction tacite de votre contrat (si votre assureur vous envoie le courrier moins de 15 jours avant l’issue de la période de résiliation).

 

Contrat d’assurance auto de plus d’1 an

Après 1 an d’ancienneté, vous êtes en droit de résilier gratuitement votre contrat d’assurance auto (grâce à la loi Hamon). Vous n’avez aucun motif personnel à fournir à votre assureur, et il ne peut pas vous imposer des frais additionnels pour réaliser cette opération.

 

Comment résilier son contrat d’assurance auto ?

Vous pouvez procéder vous-même et envoyer un courrier de résiliation en LR/AR à votre assureur, puis adresser à votre nouvel assureur les documents reçus de votre ancien assureur.

Vous avez aussi la possibilité de demander à votre nouvel assureur de s’occuper lui-même des démarches du changement d’assurance auto.

 

Dans votre courrier de résiliation (envoyé en LR/AR à votre assureur) vous devez mentionner plusieurs informations : vos nom, prénom, adresse, numéro de contrat et sa date de souscription, nom et adresse de l’assureur, votre relevé d’information et l’immatriculation de votre véhicule. Sans oublier votre souhait de résilier, le motif légal (par exemple vous invoquez les dispositions de la loi Hamon, de la loi Chatel, ou tout autre texte légal pertinent) et la date d’effet de la résiliation (30 jours à réception de votre courrier).

Vous serez remboursé par votre ancien assureur s’il restait un éventuel solde dû.

 

 

Pourquoi résilier son contrat ?

Les causes de résiliation sont multiples : mécontentement quant aux prestations de votre assurance actuelle (manque d’information, indemnisation d’un sinistre insuffisante, délai de réaction trop long, service clientèle pas assez réactif…).

 

Le prix de l’assurance est également un facteur majeur de résiliation d’assurance.

Attention, le prix ne doit pas être votre unique motif de résiliation. Si vous économisez quelques euros mensuels, mais que vous perdez en contrepartie des garanties utiles, comme une assistance dépannage 24h/24, l’opération n’est pas forcément judicieuse.

 

Une bonne couverture des risques est primordiale. Grâce aux comparateurs d’assurance en ligne, vous pourrez sans doute trouver une assurance auto qui vous protège mieux que votre assurance actuelle, tout en étant aussi chère, voire moins chère. En complétant un formulaire, vous obtiendrez ainsi un ou plusieurs devis rapidement et souscrirez votre nouvelle assurance en quelques minutes.

L’avantage par rapport aux contrats d’assurance traditionnels est aussi de pouvoir choisir uniquement les options dont vous avez besoin.

 

Un comparateur d’assurance est aussi un outil très utile pour certaines catégories de conducteurs ayant du mal à se faire assurer, comme les conducteurs malussés ou les jeunes conducteurs n’ayant pas effectué la conduite accompagnée.

 

Mettez ces comparateurs à profit pour faire jouer la concurrence. Rien ne vous empêche d’aller voir votre assureur actuel pour lui faire part des meilleures conditions trouvées dans une compagnie d’assurance concurrente. En revanche, la couleur du véhicule ne changera pas grand-chose d’un assureur à l’autre…

Qu’est-ce que le Neiman de voiture ?

Le Neiman de votre voiture, c’est la pièce située sur le côté de votre volant, dans laquelle vous insérez votre clé pour démarrer. Pour être exact, le Neiman comprend cette pièce ainsi que le système de sécurité situé au même endroit qui bloque le volant lorsque votre véhicule est immobile avec son moteur coupé. Le nom de la pièce est à l’origine celui d’un système de sécurité qui provient de l’entreprise qui a développé ce système antivol. Lors d’un souci avec cette pièce, il est fortement conseillé de la changer rapidement pour plus de sécurité pour votre voiture.

 

Comment changer le Neiman ?

 

Pour plus de sécurité, il est nécessaire de changer son système antivol quand une défectuosité apparaît. Le remplacement de la pièce se fait de façon très simple. 3 vis se présentent sous la colonne de direction. Il vous faudra les dévisser une à une pour accéder à la pièce qui se trouve dans le cylindre. Pour retirer cette dernière, vous aurez à dévisser encore 2 nouvelles vis qui se logent derrière le connecteur. Une fois toutes les vis enlevées, vous pouvez retirer la pièce sans complication. Une fois toutes ces étapes passées, il vous suffit de remplacer votre pièce en ajoutant un autre Neiman à la place du premier. Vous n’aurez plus qu’à installer de nouveau les 2 vis, puis les 3 premières que vous aviez enlevées. Dans le cas où vous ne seriez pas à l’aise pour changer vous-même votre système antivol, vous pouvez vous rendre chez un professionnel de l’automobile qui pourra alors le faire pour vous.

 

Pourquoi acheter un Neiman d’occasion ?

 

L’achat de pièces d’occasion peut effrayer. On aurait tendance à penser que les pièces détachées sont moins fiables et que le risque d’une nouvelle panne se voit multiplié. Or c’est une idée reçue, l’achat de pièces d’occasion apporte tout autant d’avantages que les pièces neuves, sinon plus.

 

Toutes les pièces récupérées sont testées dans des conditions réelles et subissent des examens poussés. Cet ensemble de tests est réalisé pour s’assurer que la pièce est toujours fonctionnelle, à la norme, et qu’elle ne possède aucun défaut. Vous pouvez être rassuré en achetant d’occasion : vous ne risquez pas plus la panne qu’avec une pièce neuve.

 

Il est souvent plus facile de trouver une pièce d’occasion qu’une pièce neuve : notre entreprise propose des pièces très variées, adaptées pour chaque modèle de véhicule. Pour avoir une pièce neuve, vous devez souvent passer une commande avant de la recevoir, ce qui peut faire durer exagérément le temps de réparation de votre véhicule. En choisissant une pièce d’occasion, vous vous assurez de trouver ce dont vous avez besoin très rapidement. Le délai de disponibilité des pièces d’occasion est bien meilleur.

 

En plus de recevoir votre pièce plus rapidement, en achetant d’occasion, vous vous assurez de trouver toutes les pièces dont vous avez besoin, même pour les modèles de véhicules les plus anciens. Une partie de ces pièces ne sont plus disponibles neuves.

 

Vous payerez beaucoup moins cher : en plus de récupérer une pièce testée, vérifiée, sécurisée, et ce dans les meilleurs délais possibles, vous payerez vos pièces d’occasion nettement moins chères que les pièces neuves. Vous pouvez faire jusque 70% d’économie ce qui représente très souvent une somme impressionnante !

 

Un crédit conso pour l’achat de votre nouvelle voiture ?

L’achat d’une nouvelle voiture, qu’elle soit neuve ou d’occasion, représente une ligne de budget importante qui, pour beaucoup de Français, implique d’avoir recours à un prêt. Les prix augmentant toujours plus chaque année, payer comptant un tel achat est en effet devenu impossible pour de nombreux ménages. Toutefois, plusieurs modes de financement sont à leur disposition, parmi lesquels on peut citer le crédit auto, mais aussi le crédit conso, ou encore la location longue durée avec option d’achat. Découvrez les spécificités de ces solutions pour mieux choisir la vôtre.

Le crédit auto affecté : une solution très employée

Le crédit auto affecté représente sans doute la solution la plus répandue, ce qui est logique, puisqu’il est conçu spécifiquement pour faciliter l’achat d’une voiture. Ce qui fait la particularité de ce prêt, c’est que les fonds accordés ne peuvent d’ailleurs pas servir à financer autre chose. Une somme précise est convenue, puis versée directement au concessionnaire par l’organisme de crédit ou la banque au moment où le véhicule est livré. Le remboursement du crédit peut alors débuter. Et pour connaître à l’avance le montant de vos mensualités, pensez à choisir un organisme de prêt mettant à votre disposition un simulateur de crédit, comme c’est le cas de Domofinance.

Les modalités de ce contrat spécifique comptent parmi les avantages du crédit auto affecté. En effet, comme le financement est prévu pour l’achat d’une voiture spécifique, si la vente est annulée (quelle qu’en soit la raison), le prêt est automatiquement annulé lui aussi. Vous évitez ainsi de rembourser un emprunt (et des intérêts !) que vous n’avez pas utilisé. Par ailleurs, vous pourrez décider de revendre votre véhicule à tout moment, même si vous n’avez pas terminé de rembourser le crédit.

Le prêt personnel comme crédit auto : la flexibilité assurée

Malgré ses avantages, le crédit auto affecté n’est pas parfait en tous points. En l’occurrence, acheter une voiture d’occasion signifie souvent qu’il faut être à l’affût des bonnes affaires. Et il est difficile, voire impossible, de faire une offre sur un véhicule si l’on n’a pas déjà les fonds à disposition. Avec un crédit conso que vous pouvez employer à votre guise, vous pourrez attendre d’avoir l’argent sur votre compte pour commencer vos recherches.

Cette solution s’avère également judicieuse si vous faites l’acquisition d’une voiture qui nécessite des réparations. Vous pourrez, si vous le souhaitez, utiliser une partie du prêt pour acheter l’auto en question, mais conserver une somme suffisante pour la remettre en état.

Le seul bémol à garder à l’esprit concerne les modalités de remboursement. Les mensualités sont exigibles dès la mise à disposition des fonds empruntés, et ce, que vous ayez trouvé votre nouvelle voiture où non. De même, une fois que le contrat sera finalisé, vous ne pourrez plus annuler votre demande de prêt et resterez redevable du capital et des intérêts quoi qu’il arrive.

La location longue durée avec option d’achat : intéressante dans certains cas

Cette solution de financement ne constitue pas un crédit auto à proprement parler. Cependant, il peut s’agir d’une approche intéressante pour les personnes qui souhaitent conduire un véhicule neuf, à condition d’accepter de ne pas en être propriétaire… ou du moins pas tout de suite.

La location avec option d’achat (LOA) consiste à louer une voiture pendant une période donnée. À l’issue de cette période, vous pourrez restituer le véhicule, renouveler la location, ou le racheter à un prix ajusté.

Si cette option permet de disposer sans apport d’un véhicule neuf, le versement supplémentaire pour devenir propriétaire peut en freiner certains. De la même manière, si vous ne vous portez pas acquéreur, vous aurez « perdu » l’ensemble des loyers versés.

Next Tech, l’expert français de l’éclairage automobile

Sur un véhicule, l’éclairage est extrêmement important. Que ce soit pour les phares, le coffre, l’habitacle ou la boite à gants, il est primordial de disposer d’éclairages de haute qualité. En choisissant de bonnes ampoules, vous avez l’assurance de pouvoir les conserver plus longtemps, ce qui n’est pas négligeable, il faut l’avouer. Mais où trouver de telles ampoules exactement ?

 

L’importance de choisir un expert pour l’éclairage automobile

Comme vous le savez très certainement, certains types d’éclairages sont obligatoires sur les véhicules. En effet, vous ne pouvez pas rouler si vous n’avez pas de phares, de feux de croisement, de feux antibrouillards ou encore de clignotants. En faisant l’acquisition d’ampoules premier prix, par exemple, vous ferez des économies d’argent au moment de l’achat, certes, mais sur le long terme, cela ne sera pas du tout rentable. En effet, des ampoules de mauvaise qualité ont tendance à s’abîmer beaucoup plus rapidement et à ne plus fonctionner. Par conséquent, vous n’aurez pas d’autres choix que de les changer encore et encore contrairement à l’Ampoule H7 qui est de très haute qualité et qui est garantie à vie.

 

Next Tech, le spécialiste de l’éclairage pour tous types de véhicules

Next Tech est une entreprise française qui propose un très large choix d’éclairages haut de gamme pour voitures, quads, motos et scooters. En affichant des tarifs, défiant toute concurrence, vous pourriez vous dire que ces ampoules ne sont pas de grande qualité. Or, c’est tout le contraire ! Cette entreprise propose des produits avec un excellent rapport qualité/prix. Fondée par des passionnés, cette entreprise met tout en œuvre pour vous offrir des produits qui sauront vous durer dans le temps. D’ailleurs, toutes leurs ampoules sont fabriquées en France et garantie à vie !

Par ailleurs, tous les produits laser, Xénon et LED ont été rigoureusement sélectionnés par des équipes d’experts dans le but de ne vous proposer que des produits fiables. L’entreprise ne cesse de se révolutionner en utilisant de nouvelles technologies de pointe, ce qui permet d’offrir des éclairages puissants et performants.

Soucieux de votre satisfaction, l’entreprise a mis en place un service client que vous pouvez contacter afin d’obtenir toutes les réponses à vos questions.

 

Pour finir

Ne négligez pas la qualité des pièces que vous achetez pour votre véhicule, surtout en ce qui concerne l’éclairage. En choisissant Next-Tech pour l’achat des vos pièces d’éclairage, vous êtes sûr de bénéficier de pièces à la qualité irréprochable et surtout, conçues uniquement en France. Vous pouvez facilement effectuer vos commandes directement en ligne sur le site Internet de l’entreprise et vous faire livrer chez vous ou à l’adresse de votre choix. Et comme les tarifs proposés sont très abordables, vous économisez de l’argent tout en gagnant du temps. Que demander de plus ?

Vous avez des questions ou besoin de renseignements sur certains produits, il vous suffit de contacter l’entreprise. Le service client est disponible et très réactif. Vous hésitez encore ? Dans ce cas, n’hésitez pas à faire un tour sur le site web de l’entreprise afin d’y découvrir tous les produits disponibles. De nombreux clients ont déjà été satisfaits par les produits de Next Tech, alors pourquoi pas vous ?

 

Le leasing d’une voiture d’occasion : fonctionnement et avantages

Auparavant, le seul moyen pour acheter une voiture d’occasion est le paiement comptant ou le crédit auto. Actuellement, le leasing est une alternative intéressante pour acquérir une voiture d’occasion. Désormais, c’est une pratique qui n’est plus réservée uniquement aux voitures neuves. Voyons justement comment fonctionne le leasing d’une voiture d’occasion et ses avantages.

Qu’est-ce que le leasing ?

Le leasing d’occasion est devenu de plus en plus tendance ces derniers temps. D’ailleurs, il existe actuellement des entreprises qui proposent ce genre de prestations sur internet comme autosquare.fr.

Au fil des temps, les mentalités des consommateurs français ont beaucoup évolué. Ils sont moins en moins attachés à l’idée d’acquérir une voiture neuve, mais de profiter des dernières technologies tout en rendant la mobilité plus pratique. De plus en ne faisant que louer votre voiture d’occasion, vous pouvez réaliser plus d’économie. En optant pour le leasing, il vous est possible de changer de voiture régulièrement étant donné que le contrat de location ne dure que quelques années. D’une manière générale, la durée de location n’excède pas 5 ans. Au bout de cette période, le locataire est libre de choisir entre restituer la voiture, signer un nouveau contrat ou acheter la voiture à un prix réduit, sans parler des avantages qui s’en suivent.

Les avantages du leasing de voiture d’occasion

A noter que l’achat du véhicule à la fin d’un contrat de leasing de voiture d’occasion n’est pas obligatoire. Aussi, le choix de louer une voiture vous permet de mieux contrôler votre budget auto. Le montant de loyers mensuels peut être discuté au moment de signer le contrat. Celui-ci ne risque pas de changer pendant toute la durée du contrat. En fonction de votre contrat, vous n’êtes pas obligés de donner un apport initial ni de faire un dépôt de garantie.

Le leasing d’une voiture d’occasion propose également de services supplémentaires couverts par les loyers. Il s’agit par exemple de l’assistance et de l’entretien de la voiture, de l’assurance-auto, etc.

Les types de leasing de voiture d’occasion

Il existe essentiellement deux formules de leasing à savoir le LOA (location avec option d’achat) et la LLD (location de longue durée) que ce soit pour une voiture neuve ou pour une voiture d’occasion.

Avec la location avec d’option d’achat, la durée de location peut aller de 24 à 60 mois. Lors de la signature du contrat, un apport initial peut être nécessaire, mais avec un montant moins élevé. Néanmoins, les deux parties peuvent conclure un contrat sans apport en fonction des négociations. A la fin du contrat, le locataire peut restituer le véhicule ou le racheter à un prix équivalent à sa valeur résiduelle. Cette dernière est fixée lors de la signature du contrat. Elle est généralement plus avantageuse que le prix normal sur le marché.

En revanche, la durée de contrat dans le cadre de leasing de longue durée est généralement de 48 mois. Selon les termes du contrat, cette durée peut aller jusqu’à 60 mois. Avec le LLD, l’option de rachat n’est pas valable à la fin du contrat. Par contre, si vous faites preuve d’une grande capacité de négociation, vous pouvez acquérir la voiture avec un prix très intéressant. Quel que soit le contrat que vous choisissez, des services supplémentaires sont inclus dans la formule sans que vous n’ayez à payer en plus du loyer fixé.

A noter le leasing d’occasion dispose d’une troisième formule à la différence du leasing dans le neuf. Il s’agit de la location moyenne durée ou la LMD. Son principe est le même que le LLD sauf que la durée du contrat ne peut pas dépasser 12 mois.

La plaque d’immatriculation : l’essentiel à retenir à son sujet !

La majorité des véhicules qui circulent sur la route doivent avoir une plaque d’immatriculation. Il s’agit de la petite plaque qui se compose d’une série de chiffre et de lettre. Quelle est sa signification exacte ? Est-elle vraiment indispensable ? Quelles sont toutes les obligations relatives à une plaque d’immatriculation ? Faisons le point à propos de cet élément indissociable d’un véhicule conforme à la loi.

La plaque d’immatriculation en quelques mots

Une plaque d’immatriculation est un élément unique à chaque véhicule qui circule sur la voie publique. C’est-à-dire que lorsque vous obtenez une nouvelle plaque d’immatriculation, elle vous est entièrement dédiée, aucune autre personne ne porte le même numéro d’immatriculation.

Elle sert essentiellement à identifier votre véhicule au sein du Système d’Immatriculation des Véhicules ou SIV. Son mode de pose et ses caractéristiques sont mis en place selon l’arrêté du 9 février 2009. Autrement, elle doit être composée d’un support rigide qui sert à la fixer sur la carrosserie de votre véhicule de sorte qu’elle soit totalement inamovible.

Le rôle d’une plaque d’immatriculation

L’objectif principal d’une plaque d’immatriculation est de permettre l’identification du propriétaire d’un véhicule. La combinaison de chiffres et de lettres qui la compose est également utilisée en cas d’infraction pour retrouver le propriétaire d’un véhicule. Son usage dans le but d’élucider un vol est également une pratique courante.

Toutes les plaques d’immatriculation sont identifiables, car elles sont répertoriées dans le SIV. Elles sont également accessibles à certains professionnels spécialisés dans la gestion de la procédure relative à un véhicule. Ce sont des acteurs agréés par l’État, ils ont la capacité de définir avec précision toutes les informations concernant un véhicule.

La relation entre la carte grise et la plaque d’immatriculation

Effectivement, il est impératif de changer sa carte grise lorsque vous effectuez un changement sur votre plaque d’immatriculation. Si par extension vous êtes également amené à changer de plaque d’immatriculation, il est également important d’opérer ce changement de carte grise. Aujourd’hui, toutes les demandes relatives aux papiers et informations officielles de votre véhicule peuvent se faire en ligne. Autrement dit, vous n’avez plus besoin de vous rendre à la préfecture pour entreprendre une quelconque démarche, tout est déjà digitalisé.

Sa signification suivant sa couleur

Il existe différents types de plaques d’immatriculation. Vous avez la plaque rouge qui est réservée aux véhicules neufs et achetés sur le sol français et qui sont exonérés d’impôt et de droits de douane. Cette plaque est destinée aux véhicules à exporter et classée dans la catégorie de transit temporaire ou TT. La majorité des personnes qui possèdent un véhicule avec une plaque d’immatriculation rouge sont des expatriés vivant en France. La durée de vie de ce type de plaque est de 1 an.

La plaque d’immatriculation verte est réservée au corps diplomatique. Vous pouvez alors voir sur celle-ci des lettres qui font référence au statut de la personne pour qui le véhicule est dédié. En général, ce sont les gens faisant partie d’une importante institution nationale qui ont droit à ce type de plaque comme c’est le cas pour les ambassadeurs. Celle-ci est également exonérée d’impôt et de contrôles techniques. Sa durée de vie n’est pas limitée dans le temps.

Qu’est-ce qu’un vélo chopper ?

Si l’on souhaite allier la pratique du vélo à un moment agréable, sur une monture des plus confortables et le tout, avec un style défiant toute concurrence, le vélo chopper est probablement le cycle le plus adapté à ce sujet !

Il est devenu une référence pour tous les admirateurs de style et également, ceux qui souhaitent se mettre au cyclisme sans toutefois réellement rentrer dans le rang. Original au possible et avec un design historique et vieux de plusieurs décennies avant d’être remis au goût du jour, le vélo chopper est l’un des cycles du moment. Mais concrètement, de quoi s’agit-il ?

Un vélo au confort et au style incomparables

Vous voyez forcément à quoi ressemble une moto chopper, cette monture à la selle relativement large et basse et au guidon plus haut. Un vélo chopper est donc tout simplement un cycle décliné de ce principe, offrant incontestablement un style unique et un confort de pilotage bien différent de celui auquel on peut être habitué sur un vélo traditionnel.

Avec ce genre de vélo, il semble impensable de passer inaperçu ! Il s’adresse donc globalement à tous ceux qui aiment être remarqués ou qui placent le style parmi les arguments les plus importants dans leur choix de vélo. L’utilisation est relativement catégorisée comme tranquille et un vélo chopper peut s’avérer parfait en bord de mer ou lors de balades passées dans le calme.

Dans l’ère du temps avec un passage électrique

De nos jours, il devient rare de ne plus trouver une gamme de vélos déclinée en version électrique. Et c’est d’une logique implacable, notamment pour tous les avantages que l’on confère aux vélos à assistance électrique. Il n’y avait donc pas de raison que les vélos chopper n’aient pas, eux non plus, leur propre gamme de vélos électriques. C’est d’ailleurs la marque vansprint.fr qui s’est en France, muée en spécialiste de ce domaine.

Plusieurs vélos chopper proposent des autonomies pouvant, selon les conditions observées, aller jusqu’aux 110 kilomètres d’autonomie. Dans le microcosme des vélos à assistance électrique, cela représente une distance exceptionnelle, de quoi donner un argument de poids à ces vélos remis au goût du jour et adaptés pour les utilisateurs de cycles électriques.

Grâce à un effet véritablement rétro et son style toujours intact, liés aux innovations contemporaines grâce au port de matériaux plus légers et à l’embarquement d’une batterie, le vélo électrique chopper est réellement de retour dans l’ère du temps !

L’univers de la moto décliné dans le monde du vélo

Arrivées dans les années 1960 avec un design alors avant-gardiste, les motos chopper sont devenues légendaires et restent aujourd’hui par leur style, mythique. La position de conduite totalement relâchée a longtemps séduit les motards et c’est probablement le même avantage qui attire aujourd’hui les nouveaux cyclistes se pressant sur ces selles larges et basses à la fois.

Avec un univers logiquement décliné du monde de la moto, il est fort logique de trouver certains aspects et gammes particulièrement atypiques et originales, y compris dans les versions déclinées en cycles.

Voici pourquoi il est possible de trouver des vélos en mode chopper aux designs dépassant parfois toute logique ! Vous ignoriez peut-être leur existence et pourtant il existe des vélos choper en mode side-car afin de se déplacer à deux et d’une manière extrêmement originale, il faut l’avouer.

Équipés d’une batterie électrique, ces vélos pourraient même vous pousser à croire que vous êtes sur un deux-roues motorisé ! Ne restera plus qu’à pédaler assez fort…

Connaissez-vous le rôle du code VIN de votre carte grise ?

Imprimer sur la carrosserie de votre véhicule et sur sa carte grise, le code VIN ou le numéro de série de votre véhicule se compose d’une série de chiffres ayant une grande importance pour identifier votre véhicule. Autrement dit, il s’agit d’un code d’identification qui vous informe sur les caractéristiques de votre auto et toutes les informations indispensables que l’on doit savoir à son sujet.

Code VIN sur carte grise : qu’est-ce que c’est ?

Le numéro VIN que l’on peut voir sur une carte grise est un code attribué à chaque nouveau véhicule qui sort d’une usine de fabrication. Ce numéro d’identification est utilisé lorsqu’on veut faire sa carte grise. Il sert à identifier votre voiture et comporte 17 caractères. Chaque véhicule que l’on met en circulation à travers le monde est doté d’un code VIN dont le format est conçu suivant une norme ISO internationale.

Il est placé à au moins deux endroits de votre véhicule en plus d’être visible sur votre carte grise. Pour un habitué, il est simple de comprendre le sens et les informations présentes à travers un code VIN. Quel que soit l’endroit sur lequel se trouve votre code VIN, celui-ci doit rester le même. Il se compose de chiffres, mais comprend également les lettres I, O, et Q pour éviter la confusion avec les chiffres 0 et 1.

À quel endroit peut-on le trouver ?

Le numéro ou code VIN que vous pouvez voir sur la carte grise de votre véhicule est également visible à d’autres endroits de votre véhicule. Il en va de même pour toutes les autres voitures qui sont immatriculées dans la zone européenne. Au minimum, on peut le voir sur la plaque du constructeur qui se situe sur la partie inférieure de la portière ou sous le capot.

Il est également possible d’avoir accès à cette information en regardant sur le châssis du véhicule au niveau de la traverse du moteur ou sur la tête de l’amortisseur. Sur les anciens modèles de véhicule, le code VIN est visible sur la partie inférieure du parebrise. Sur les versions récentes, on la retrouve dans l’ordinateur de bord. Autrement, on peut aussi l’apercevoir sur le rapport Histovec ou sur le carnet d’entretien du véhicule.

Quels sont les différents usages de ce code ?

Le code VIN est utile pour trouver les bonnes pièces de rechange pour votre véhicule. Il permet également au garagiste d’identifier avec précision le modèle de votre voiture et de trouver rapidement les pièces compatibles avec la voiture ou ses pièces d’origine. Vous pouvez également l’utiliser pour authentifier votre automobile, surtout lors d’un achat d’occasion. Le code VIN inscrit sur le châssis et sur la carte grise doit être pareil autrement, il peut s’agir d’une voiture volée.

Vous pouvez également vous référer à ce code pour analyser le carnet d’entretien de votre voiture et vérifier la constance de son entretien pour définir sa fiabilité. Sinon, on en a également besoin pour assurer un véhicule et identifier le propriétaire de ce dernier.

Comment définir la gestion de parc automobile ?

La gestion de parc automobile peut être véritablement décisive pour une entreprise puisqu’elle va non seulement permettre une meilleure gestion de l’ensemble des véhicules concernés, mais aussi d’atteindre des objectifs précis. Cela étant, il convient de bien définir la gestion de parc automobile en sachant exactement quelles sont ses attentes et également quels sont les moyens qui peuvent être mis en œuvre pour y parvenir. Alors quelles sont les méthodes de gestion de parc automobile existantes ? Comment parvenir à ses objectifs ? Quels avantages pour l’entreprise avec une gestion réussie ? Réponses !

Quelles méthodes pour une bonne gestion de parc automobile ?

La gestion de parc automobile implique la mise en place de ce que l’on appelle notamment des méthodes de fleet management ou gestion de flotte. Il s’agit de méthodes qui ont pour objectif la prise en charge de l’achat et/ou de la location des véhicules, de leur entretien, de la gestion des assurances qui y sont associées et également de la mise en lien avec les conducteurs pour aborder différentes thématiques, dont les comportements de conduite, par exemple. Cette gestion de parc automobile de la part du fleet manager se fait généralement par le biais d’un logiciel spécialisé.
En effet, il existe des logiciels qui vont permettre de faire le suivi de chaque véhicule en analysant notamment les trajets par exemple. Toutes les données récoltées vont ensuite permettre d’optimiser la gestion de parc automobile en fonction des objectifs de l’entreprise. Par exemple, une entreprise qui souhaitera raccourcir le temps de livraison de ses commandes pourra tout à fait utiliser la gestion de parc automobile et les méthodes de fleet management pour aider les conducteurs à optimiser leurs trajets de manière efficace. Autre exemple, une entreprise qui souhaiterait opter pour des engagements plus écoresponsables pourra repenser sa gestion de parc automobile afin de choisir des véhicules moins polluants. Le fleet management est donc un moyen très intéressant pour une entreprise d’évoluer et de parvenir à ses objectifs.

Comment opter pour une meilleure gestion de parc automobile ?

Avec un parc automobile qui prend de l’ampleur, une entreprise peut vite se retrouver dépassée par la situation et avoir du mal à savoir par où commencer pour en avoir une meilleure maitrise. L’installation d’un logiciel permettant de récolter les données souhaitées, mais aussi d’effectuer le suivi en temps réel des véhicules est le meilleur moyen d’avoir une bonne gestion de parc automobile. On pourra ainsi être plus facilement informé et prendre des décisions en conséquence.
Qui plus est, nommer une personne exclusivement en charge de la gestion de la flotte automobile de l’entreprise lorsque cette dernière prendra suffisamment d’ampleur sera le meilleur moyen de déléguer cette tâche et de s’assurer d’une bonne prise en charge de ses véhicules. Avec ce type d’intervention beaucoup plus adapté à la taille de la structure, les résultats s’en feront ressentir d’autant plus rapidement, mais les erreurs pourront aussi plus facilement être corrigées avant d’avoir des répercussions plus importantes. Le fait de pouvoir bénéficier de la gestion de la flotte par un fleet manager permettra par ailleurs d’accompagner beaucoup plus facilement le déploiement de ladite flotte en fonction des objectifs de l’entreprise. Il s’agit donc d’un investissement cohérent, d’autant qu’entre le fleet manager et le logiciel de gestion, de nombreuses économies pourront être réalisées pour l’entreprise. Il s’agit donc d’un investissement dont on ressentira les effets à moyen et long terme (plus d’informations sur les avantages d’investir pour une entreprise ici).

Louer une voiture au Mexique : où et combien cela coûte-t-il ?

De la tranquillité de San Miguel de Allende, de la ville cosmopolite et moderne de Mexico ou des sables relaxants de Cancun, si vous cherchez à louer une voiture au Mexique pour vous déplacer et faire connaissance, nous vous indiquerons ici où la trouver au meilleur prix.

Pour une personne, pour deux, pour une famille, pour un voyage d’affaires ou pour des vacances, une petite voiture, une voiture moyenne ou une camionnette ? Nous vous assurons que quoi que vous ayez à trouver, les locations de voitures au Mexique vous conviendront et répondront à vos besoins.

Nous savons que l’une des choses qui vous intéresse le plus est de savoir combien coûte une location de voiture au Mexique. Bien que les prix varient en fonction du lieu, de la saison, etc., vous serez heureux d’apprendre qu’il est possible de louer une voiture au Mexique à partir de 15 euros par jour.

Où louer une voiture au Mexique ?

Europcar

Cette société a été récompensée à plusieurs reprises comme la première société de location de voitures au monde. Et ce n’est pas pour rien, puisqu’ils se caractérisent par un traitement amical dans toutes leurs agences à travers le monde, des solutions rapides, des prix abordables, des promotions et bien plus encore.

Actuellement, la location d’une voiture au Mexique avec Europcar commence à 15 euros par jour, selon le type de voiture que vous choisissez et l’endroit où vous vous trouvez.

Ils ont différents endroits pour louer, prendre et rendre les voitures au Mexique. Les principales sont les suivantes : 

Avis

Cette société de location de voitures au Mexique a des bureaux dans presque toutes les villes du pays, il est donc très facile de louer une voiture chez eux. 

Ils disposent de toutes les assurances nécessaires pour louer une voiture et offrent un service d’assistance routière.

Actuellement, la location d’une voiture de luxe au Mexique avec Avis coûte 30 euros.

Cependant, vous pouvez trouver des voitures plus abordables de différentes marques à partir de 15 euros par jour.

Expedia

Une des entreprises les plus reconnues et les plus utilisées au Mexique pour louer une voiture. Ils disposent d’un service de conseil, de promotions et de partenariats avec les constructeurs automobiles pour garantir des voitures neuves en parfait état.

Les prix de location d’une voiture avec Expedia commencent à 14 euros par jour, ce qui les place légèrement au-dessus de la concurrence pour les locations de voitures de haute qualité au Mexique.

Avec Expedia, vous avez la possibilité d’économiser si vous réservez à l’avance via leur site web.

Happy Car

Petite voiture, classe compacte, classe moyenne ou haut de gamme ? Happy Car vous propose différents types de voitures pour répondre à vos besoins.

Vous pouvez comparer les prix des concurrents sur le site web de Happy Car et économiser jusqu’à 60 %. Ils offrent des promotions pour toute la durée de la location, ainsi qu’un service personnalisé et la possibilité d’annuler sans frais dans les 24 heures suivant la prise en charge du véhicule.

Hertz

La devise de l’entreprise de location de voitures Hertz est la suivante : « si vous trouvez un meilleur prix, Hertz vous remboursera la différence ».

Ils sont situés dans les principales villes du Mexique telles que Guadalajara, Monterrey, Cancún, Veracruz et Mexico.

18 bureaux à Mexico City pour vous faciliter la tâche lors de la location et de la restitution de la voiture. Leurs prix commencent à 15 euros et ils disposent d’un service de réservation et de promotions pour les jours d’utilisation.

Conseils pour louer une voiture au Mexique

Si vous souhaitez vivre une expérience de location parfaite, et bénéficier des meilleures conditions de location, sans pour autant exiger la voiture de l’année 2021, voici quelques conseils pour louer votre voiture au Mexique.

Réserver à l’avance

C’est l’un des aspects les plus importants que peu de gens prennent en compte, surtout en haute saison. Réserver une voiture à l’avance vous permettra d’économiser de l’argent, de mieux planifier votre voyage et de vous assurer de sa disponibilité. Ne vous attendez pas à ce que cela se fasse à la dernière minute.

Essence garantie

Il est préférable d’opter pour des services de location qui garantissent que le plein de carburant est fait au moment où vous prenez la voiture. Certains organismes ne procèdent pas à cette procédure et si vous visitez le Mexique pour la première fois, vous préférerez avoir le réservoir plein dès le départ.

Vérifier l’état de la voiture

Il est toujours bon de vérifier l’état de la voiture pour s’assurer qu’elle est dans un état optimal et que les éventuels dommages antérieurs ne seront pas portés à votre compte lorsque vous la rendrez.

Avoir une pièce d’identité valide

L’une des conditions les plus demandées pour pouvoir louer une voiture au Mexique est de disposer d’une pièce d’identité légale valide. Pour les résidents mexicains, il est indispensable de présenter une pièce d’identité officielle et pour les étrangers, un passeport.

Il est important de garder à l’esprit que l’âge minimum pour louer une voiture au Mexique est de 21 ans.

Profiter des sites époustouflants du Mexique n’est plus un obstacle. Organisez le voyage de vos rêves et louez une voiture pour visiter les endroits que vous avez toujours voulus.