Pour un automobiliste qui aime changer de voiture tous les trois ou quatre ans, la location avec option d’achat ou leasing est une option viable, dont le coût peut parfaitement répondre à ses besoins en matière de budget. Au lieu de passer par les modalités complexes de l’achat d’une voiture, le conducteur peut tout simplement louer une nouvelle voiture sur une longue durée avec comme possibilité supplémentaire l’achat de celle-ci, une fois le contrat de bail soit arrivé à terme.

Un contrat LOA : les particularités

Lorsque vous décidez d’acheter une voiture neuve, vous devez suivre un processus qui s’avère long et nécessite une disponibilité à plusieurs reprises. La location avec option d’achat d’une voiture neuve est une option bien plus simple. Il suffit de déterminer certains éléments particuliers au contrat leasing avant de le signer. C’est l’établissement financier qui assure le paiement intégral du loyer de la nouvelle voiture qui sera prélevée sur le compte du locataire.

Parmi les particularités que représente le contrat de location avec option d’achat, on peut citer :

  • Le dépôt de garantie : c’est le montant déposé comme garanti au début du contrat leasing. Ce montant est d’une valeur qui n’excède pas les 15 % de la valeur de la voiture.
  • La durée du contrat : de 24 à 60 mois. Mais il faut opter de préférence pour une durée de location de 3 années.
  • Le loyer : il est fait par prélèvement d’une manière mensuelle ou parfois trimestrielle. Pour déterminer le montant du loyer, le concessionnaire responsable de la location prend en considération le nombre de kilométrages ainsi que la durée du contrat. Le premier loyer est généralement plus élevé et c’est l’établissement financier qui décide de ce montant.
  • La valeur de la voiture en cas de rachat puisque l’option d’achat reste possible.

Il faut noter que l’entretien et l’assurance ne sont pas inclus dans le contrat leasing. À ce titre, une assurance tous risques ainsi qu’une garantie à neuf entrent en jeu pour assurer en cas de vol ou d’accident de la voiture.

Que se passe-t-il à la fin d’une location avec option d’achat ?

Une fois le contrat leasing arrivé à terme, le locataire se voit face à 3 possibilités :

  1. Restituer la voiture avec remboursement de l’apport (dépôt de garantie). Il faut aussi considérer dans ce cas l’état de la voiture qui doit respecter les normes d’usures pour ne pas payer pour l’entretien et aussi respecter le nombre des kilomètres (tout excès est à payer au concessionnaire responsable de la location).
  2. Choisir de renouveler le contrat sur une nouvelle période, ce qui permet de conduire une nouvelle voiture d’un modèle plus récent.
  3. La 3e possibilité représente l’achat de la voiture exploitée en location.

L’option d’achat :

La valeur de la voiture à la fin du contrat leasing est déterminée à l’avance. De ce montant, la somme des loyers payés mensuellement ainsi que le dépôt de garantie seront déduits. Le conducteur peut considérer en ce moment-là son budget et s’il peut se permettre de procéder à l’achat du véhicule. En général, cette option reste plus avantageuse pour les personnes qui auront à payer une somme minime pour acquérir la voiture.

Aussi, au cas où l’automobiliste ne souhaite plus renouveler la location et ne veut pas se faire des soucis concernant les procédures de recherches et d’achat d’une nouvelle voiture, il peut tout simplement se contenter de rembourser le montant restant de la valeur de la voiture qui est en sa possession et le voilà propriétaire.

Rompre un contrat de leasing, est-ce possible ?

En cas d’imprévu, un locataire qui a souscrit à une location avec option d’achat peut souhaiter mettre fin à son contrat. Il doit faire face à des pénalités dans ce genre de cas. En effet, une indemnité de la résiliation du contrat leasing est à payer ainsi qu’une indemnité de 8 % pour les loyers impayés.

En cas de l’achat anticipé :

Il permet au locataire de résilier le contrat leasing pour cause de rachat. Il faut mentionner l’achat anticipé dans le contrat sinon il sera difficile de le faire valoir par la suite. Dans ce type de contrat, figure un tableau qui mentionne la valeur de la voiture par échéance.

En cas de transfert du contrat :

La fin du contrat peut se faire par transfert appelé aussi SWAP. Dans ce cas, le conducteur doit trouver un remplaçant et informer le bailleur dans un délai de 30 jours. Pour ce faire, il peut consulter en ligne des sites internet que se spécialisent dans ce type de transfert ou faire des annonces. Il est recommandé de mentionner des informations liées à la voiture (descriptif) dans l’annonce, la durée restante pour la fin du contrat, le montant des mensualités ainsi que l’organisme responsable de la location. À cet égard, le concessionnaire qui loue la voiture peut refuser le transfert et exposer le locataire à des indemnités pour fin du contrat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *