C’est bientôt la saison hivernale, ce qui indique qu’il est temps de penser à acheter des pneumatiques adaptés. En effet, rouler sans pneu hiver, pneus neige ou sans pneus toutes saisons pendant les journées hivernales ne garantit pas une tenue de route optimale. Le roulement avec des pneumatiques ou jantes non adaptés augmente fortement les risques d’aquaplaning et de sortie de route, ce qui n’est pas le cas avec les pneus hiver, à condition de choisir le bon modèle de pneu. Voici justement quelques critères à prendre en compte pour choisir les meilleurs pneus pour l’hiver !

L’indice de vitesse du pneu hiver, un critère important pour bien choisir ?

L’indice de vitesse est l’un des principaux paramètres qui doivent influencer le choix de pneu hiver. Étant donné que la plupart des conducteurs roulent en général moins rapidement que pendant les saisons plus chaudes, il ne faut pas hésiter à changer d’indice de vitesse. La loi autorise à monter des modèles qui présentent un indice de vitesse moins élevé (jusqu’à 2 indices inférieurs) que celui des roues utilisées pendant l’été.

Il faut toutefois se montrer prudent dans le changement de l’indice, et au besoin, il ne faut pas hésiter à consulter un tableau des indices de vitesse, pour vérifier jusqu’à quel indice il est possible de descendre. Cela dit, il faut aussi garder à l’esprit que s’il est possible de choisir des pneus neige, pneu hiver ou des pneus toutes saisons avec un indice de vitesse moins élevé, l’inverse n’est pas une possibilité envisageable, du moins pas pour un roulement en journées hivernales.

Le choix de pneumatiques ou jantes avec un indice de vitesse différent impose une adaptation de la vitesse de conduite en conséquence, pour assurer une tenue de route optimale. De plus, après achat de pneus hiver avec un nouvel indice de vitesse, il faudra s’équiper d’un macaron spécial pour indiquer l’indice d’origine préconisé par le constructeur des modèles de pneu. D’autres critères doivent cependant être pris en compte pour un bon choix de pneu hiver !

Faut-il tenir compte des labels des étiquettes européennes ?

Le choix des meilleurs pneus pour l’hiver ne peut se faire sans tenir compte des labels des étiquettes européennes. En effet, comme les appareils électroménagers, les roues possèdent leur propre étiquette européenne, qui fournit des informations précises à propos de leurs performances, au travers de 3 labels de qualité. Il s’agit du niveau de nuisance sonore, du degré d’adhérence sur sol mouillé, et du niveau de consommation de carburant du pneu hiver concerné.

Cette initiative permet une comparaison des performances de chaque modèle, qu’il s’agisse de pneus neige ou de pneus toutes saisons, et permet de mieux guider les consommateurs dans leurs choix pour optimiser le roulement pendant les journées hivernales.

Faut-il se préoccuper du marquage ?

Pour être efficient, le choix de pneumatiques ou jantes pour l’hiver doit par ailleurs tenir compte du marquage. Pour s’assurer une tenue de route satisfaisante, il est important de s’assurer que les pneus hiver comportent bien la mention « M+S », qui signifie Mud and Snow (Boue et Neige, en français). C’est cette mention qui certifie qu’un pneu hiver peut être utilisé en périodes froides, pour rouler sur des voies enneigées ou sur des terrains boueux.

Tous les modèles de pneu destinés à une utilisation en hiver présentent le sigle M+S, qui peut être consulté sur leur flanc. Autre marquage incontournable, le logo « 3PMSF » (3 Peak Mountain Snow Flake). C’est un gage de meilleures performances sur les surfaces difficiles, comme la neige et le verglas, qui peut orienter dans le choix de meilleurs pneus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *