Après l’achat d’une nouvelle voiture, il est possible que vous ayez à vous occuper du remplacement de votre plaque d’immatriculation. Vous avez alors deux solutions : vous pouvez décider de faire installer votre nouvelle plaque d’immatriculation par des professionnels, ou bien le faire vous-même. Si vous décidez de vous en occuper par vous-même, nous sommes là pour vous indiquer la méthode et ne pas risquer un faux mouvement qui pourrait vous causer une blessure ou abîmer votre voiture. Découvrez ici comment changer votre plaque d’immatriculation.

Changer sa plaque d’immatriculation : facile, en suivant les instructions

Pour changer sa plaque d’immatriculation, il suffit de suivre quelques étapes très simples.

Tout d’abord, il existe deux types de plaques : les plaques au format SIV, et les plaques au format FNI, qui correspondent respectivement au système d’immatriculation des véhicules, et au fichier national des immatriculations. Si vous voulez acheter votre propre plaque homologuée, vous pouvez le faire sur Pièce Carrosserie Discount. S’il est interdit à un amateur de fabriquer sa propre plaque, qui doit répondre à un modèle homologué très précis, cette limite ne s’applique pas à son installation ou sa désinstallation, et c’est pourquoi il est possible d’apprendre comment changer da plaque d’immatriculation.

1re étape : la désinstallation de l’ancienne plaque

Tout d’abord, il va vous falloir désinstaller votre ancienne plaque d’immatriculation.

Pour ce faire, assurez-vous que le contact de la voiture est coupé, puis munissez-vous d’une perceuse. Grâce à cette dernière, percez simplement les rivets de l’ancienne plaque, puis déposez-la afin de terminer la désinstallation.

2e étape : L’installation de la nouvelle plaque

Maintenant, vous pouvez vous saisir de votre nouvelle plaque d’immatriculation, conçue aux normes, afin de l’installer.

Dans un premier temps, placez la plaque contre la voiture, à l’emplacement où elle devra être fixée. Ensuite, percez le premier trou sur la droite de la plaque, afin d’y placer le premier rivet, et d’aider la plaque à tenir. Munissez-vous d’une pince à rivet, et fixez-le efficacement. Une fois celui-ci en place, réitérez l’opération sur le côté gauche de la plaque. Une fois cette opération terminée, vous aurez fini de changer votre plaque d’immatriculation. Ensuite, si vous voulez personnaliser plus avant votre véhicule, vous pouvez le faire grâce aux articles du site 123automoto.fr !

Attention !

Il est nécessaire d’installer sa plaque d’immatriculation grâce à des rivets uniquement, et pas grâce à une autre méthode. Si votre voiture est contrôlée, et que deux rivets ne tiennent pas en place votre plaque, votre voiture peut être immobilisée, et vous, puni d’une amende pouvant atteindre les 750€. Préférez la sûreté à la pire des possibilités !

Dans quelle situation changer sa plaque d’immatriculation ?

Il existe peu de situations qui vous amèneront à changer votre plaque d’immatriculation. En règle générale, on en distingue trois :

  • En cas de demande de duplicata de la carte grise (vol, perte ou certificat endommagé) pour un véhicule immatriculé avec l’ancien système ou un changement de propriétaire
  • Dans le cas d’une usurpation de plaque
  • En cas d’ancienne immatriculation (FNI) qui doit être remplacée avant 2020

Si vous n’êtes dans aucune de ces situations, il est interdit de changer de plaque d’immatriculation, puisque celles-ci sont attribuées à vie à chaque véhicule, même en cas de changement de véhicule. Cela inclue de racheter le véhicule directement à un autre propriétaire ou de se faire voler sa plaque d’immatriculation : dans le premier cas, vous devrez laisser la plaque d’immatriculation d’origine, tandis que dans le second, vous devrez d’abord déposer plainte sur le vol de votre immatriculation, puis demander une nouvelle plaque que vous pourrez installer vous-même à moins d’avoir la preuve d’une usurpation d’immatriculation. Dans ce cas-là uniquement pourrez-vous faire une demande de modification d’immatriculation. Rappelez-vous que la plainte pour vol de plaque et celle pour usurpation de plaque ne sont pas les mêmes, et que selon la fraude dont vous êtes victime, vous aurez peut-être à envoyer successivement ces deux plaintes.

Que vous vous fassiez voler votre plaque ou usurper, vous devrez dans les deux cas installer une nouvelle plaque, ce qui vous permettra changer votre plaque d’immatriculation vous-même.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *